Tout ce que je veux c'est danser

03.04.2017

Manolo Marín nous faisait vibrer la saison passée à l'occasion du Festival Andalou de Saint-Jean-de-Luz. Dans un ouvrage récemment publié aux éditions Atlantica, Christine Diger retrace le récit d’un homme humble guidé par un rêve d’enfant qui ne l’a jamais abandonné. Tout ce que je veux c’est danser est la première biographie consacrée au « maître des maîtres » de la danse flamenca.

Né en 1936 à Séville, Manolo Marín, danseur et chorégraphe de flamenco, a signé parmi les plus belles œuvres du répertoire. Son histoire commence en dansant dans les rues de Séville, se poursuit dans les années 1950 à Barcelone où il fait ses premiers pas professionnels avec sa sœur. À Paris, il fera l’admiration de personnalités du spectacle, du cinéma et de la littérature. De retour en Andalousie en 1974, il fonde enfin son académie. À quatre-vingts ans, Manolo danse encore.

Christine Diger est réalisatrice à France Culture. Sa passion pour l’Espagne et le flamenco ne pouvait que la conduire à Manolo Marín. Des séjours fréquents dans le quartier de Triana à Séville, lui ont permis d’approcher l’homme et d’écrire cette biographie au plus près de la musique, du chant et de la vérité.

 

FESTIVAL ANDALOU 2017
du 2 au 5 juin 2017 – Saint-Jean-de-Luz

Pour vivre à l'heure andalouse, rendez-vous à la Pentecôte à Saint-Jean-de-Luz. Spectacles, concerts, casetas et tablaos sont organisés dans le cadre du Festival Andalou par la Ville de Saint-Jean-de-Luz, l'Office de Tourisme et la Scène nationale du Sud-Aquitain. Le programme sera prochainement dévoilé sur www.festivalandalou.com

 

 

Vos avis

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

* champs obligatoires