LES DISPOSITIFS D’ACTION CULTURELLE
À DESTINATION DES JEUNES ENTRE 6 ET 18 ANS

Les dispositifs décrits ci-dessous s’inscrivent dans le cadre du parcours d’éducation artistique et culturelle du jeune, de l’enfance à l’âge adulte, sur le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire (réf. circulaire interministérielle du 9 mai 2013).

Ils concernent les établissements scolaires, centres de loisirs, centres sociaux, foyers de jeunes, maisons d’enfants à caractère social (MECS), structures médico-sociales, …  et plus particulièrement ceux implantés dans les quatre villes partenaires de la Scène nationale, soit Bayonne, Anglet, Boucau et Saint-Jean-de-Luz ainsi que ceux implantés en milieu rural et en zone d’éducation prioritaire.
 


- Le Jumelage culturel (projet d'établissement)
Établissements concernés : collèges, lycées, structures à caractère médico-sociales, foyers de jeunes...

L’objectif du jumelage est de coconstruire un projet d’éducation artistique et culturelle structurant autour du spectacle vivant en s’appuyant sur le projet de la structure ou de l’établissement partenaire et les spectacles coproduits par la Scène nationale. L’idée est ainsi de favoriser la concertation, la confrontation créative, le dialogue et l'émergence d'idées nouvelles au service des jeunes.

Le jumelage est un dispositif d’envergure qui pourra être pensé sur une ou deux années. Les actions envisagées devront concerner au minimum deux classes et relever d’un travail d’équipe. Le projet sera élaboré conjointement par le chef d’établissement (en lien avec le projet d’établissement) et au minimum deux enseignants. Le projet est appelé à rayonner plus largement sur l’ensemble des élèves de l’établissement.

Pour faciliter ces rencontres entre les élèves, les artistes et les œuvres, une articulation dans et hors temps scolaire sera souhaitée voire nécessaire.

Quelques exemples d’actions possibles :

  • présentation des spectacles,
  • rencontres et interventions d'artistes,
  • venue des élèves, voire de leurs parents, aux spectacles et/ou manifestation culturelle (visites du théâtres, répétitions publiques, ...) proposés par la Scène nationale,
  • organisation de rencontres et d’ateliers avec des équipes artistiques invitées pouvant aller jusqu’à l’organisation de résidences de création au sein même de l’établissement,
  • les enseignants devront être partie prenante du projet. Des temps de préparation pourront être envisagés avec les représentants de la Scène nationale et les équipes artistiques invitées.

- Les Parcours libre
Établissements concernés : collèges, lycées, structures à caractère médico-sociales, foyers de jeunes...

Ce dispositif a pour ambition de permettre à un groupe constitué de jeunes de découvrir diverses facettes du spectacle vivant autour d’un parcours constitué de :

  • 2 ou 3 spectacles,
  • une rencontre avec un artiste ou une équipe artistique accueilli(e) au cours de la saison,
  • une visite du théâtre de Bayonne et/ou un temps d'échanges avec un moment de la Scène nationale.

Ce parcours, conçu et élaboré par un enseignant (ou conseiller principal d’éducation, documentaliste, animateur, éducateur, …), pourra être accompagné par le service d’action culturelle de la Scène nationale.


- L'Itinéraires de la création
Établissements concernés : collèges, lycées, structures à caractère médico-sociales, foyers de jeunes... | minimum : 8h d'intervention 

À partir des spectacles accueillis par la Scène nationale, seront élaborés des projets qui mettront en relation les artistes avec les enseignants (ou animateurs) et jeunes impliqués dans ces dispositifs. Indépendamment de la venue des jeunes au spectacle, diverses actions pourront être envisagées avec le concours des équipes artistiques :

  • rencontres avec les artistes, les techniciens du spectacle… ,
  • ateliers de sensibilisation aux pratiques artistiques,
  • répétitions publiques,
  • rencontres avec les personnels de la Scène nationale,
  • visite approfondie d’un lieu essentiellement dédié à la diffusion du spectacle vivant (théâtre de Bayonne, salle Apollo de Boucau),

- Les Passages théâtre
Établissements concernés : lycées

Le principe de ce dispositif est de permettre à des jeunes, sur la base du volontariat, de s’impliquer directement dans l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet culturel d’établissement axé sur la découverte du spectacle vivant.

Deux spectacles constitueront le socle commun de découverte de ce projet auxquels viendront s’ajouter les spectacles de « dernière minute » identifiés par la Scène nationale et proposés aux élèves une semaine avant la date de représentation.

Le Passage théâtre implique la création d’une commission culturelle d’élèves relais, encadrée par un référent (enseignant, conseiller principal d’éducation, documentaliste,…) dont les missions seront :

  • de choisir deux spectacles, en concertation avec le service d’action culturelle de la Scène nationale,
  • d’élaborer une communication spécifique autour de ces spectacles (affichage, site internet du lycée, panneaux lumineux…) pour inciter les autres élèves de l’établissement à venir les découvrir,
  • d’informer les élèves des spectacles de « dernière minute ».

 

LES AUTRES DISPOSITIFS D’ACTION CULTURELLE 


- En direction des habitants des quartiers

Des projets croisés impulsés ou accompagnés par la Scène nationale replacent la Culture, ou plutôt les Cultures, au centre de la Cité. Ces espaces de vie, de citoyenneté, de rencontres et de dialogues, propices à l’émergence d’idées nouvelles nous invitent à repenser régulièrement nos actions de sensibilisation au service des habitants.

- En direction des détenus de la maison d'arrêt de Bayonne

Dans le cadre d’un processus global de réinsertion des détenus de la Maison d’arrêt de Bayonne, des projets, coordonnés par le SPIP (Service pénitentiaire d’insertion et de probation) et la Scène nationale voient le jour chaque saison. Ils s’appuient sur la programmation de la Scène nationale et peuvent prendre différentes formes : intermèdes musicaux, atelier de sensibilisation au hip hop, atelier de cartomagie…

- En direction des structures médicales, paramédicales, médico-sociales

De nombreux partenariats avec des structures œuvrant dans le domaine de la santé et/ou du social ont, pour la plupart, depuis de nombreuses années, permis de tisser des liens étroits entre patients, résidents, personnes présentant des difficultés sociales, psychiques, économiques… et le service d’action culturelle de la Scène nationale. Les projets co-construits, en lien avec les artistes accueillis et les animateurs, éducateurs spécialisés, aides-soignants, se basent sur la relation ; relation à l’œuvre, à l’autre et à soi-même. De nombreuses actions sont élaborées tout au long de la saison : ateliers de pratique artistique, rencontres avec les équipes accueillies, visites du théâtre, spectacles en décentralisation, répétitions publiques…
 

 

- En direction des personnes présentant un handicap

Parallèlement aux dispositifs d'action culturelle soutenus par une politique tarifaire adaptée, des procédures d'accueil spécifiques ont été mises en place pour l'accueil des personnes à mobilité réduite, pour les personnes malentendantes, malvoyantes ou aveugles. Elles permettent à chaque spectateur un égal accès au théâtre et par là-même, une réduction des inégalités face à la culture.

 

Pour tout renseignement complémentaire, contacter Carine Chazelle, responsable action culturelle : 05 59 55 85 05 – carinechazelle(at)scenenationale.fr