Séances

jeudi 15 février 2018 - 20h30

RESERVER

© photo Patrick Messina© photo Patrick Messina© photo Patrick Messina© photo Patrick Messina© photo Patrick Messina


Localiser la salle

CAMILLE

Ouï

 

Six ans déjà se sont écoulés depuis le dernier album de Camille et le manque grandissait peu à peu depuis son dernier concert en 2013 à l’Apollo de Boucau. Nous l’avions laissée virevoltante et magnétique, le corps en transe, livrant chants et danses libératoires. On la retrouve aujourd’hui ressourcée, apaisée. Avec Ouï, sorti en juin 2017, Camille cherche un son intimiste, riche et lumineux. Pari réussi : une fois encore, Camille nous éblouit !

Partie près d’Avignon, elle voulait se baigner de lumière et s’ouvrir à d’autres champs vibratoires. La mort de son père, la naissance de son deuxième enfant, des événements qui ont façonné ce nouvel opus construit autour d’une idée : la pulsation et les rythmes. Autour de la voix, un tambour – le son du tambour, tel un battement de cœur ou une pulsation vitale –, un chœur rythmique et un chœur lyrique.

Ces nouvelles chansons éclairent le travail de l’artiste sur sa volonté de se dédoubler puis de se démultiplier vocalement. Camille en fait la confidence : elle n’a jamais autant travaillé que pour ce dernier disque. Elle a cherché à l’infini la précision sur le timbre, sur sa sonorité et ses possibles échappées soprano. La confrontation des temps a produit cet album à la fois profondément contemporain et aux racines si anciennes qu’il devient l’incarnation sonore de l’intemporalité.

Une aventure musicale sensorielle, riche et généreuse. Le résultat est superbe !

 

avec
Camille, chant, piano | Gisela Razanatovo, chœurs | Maddly Mendy Sylva, chœurs | Christelle Lassort, chœurs | Clément Ducol ou Pierre François Dufour (en alternance), percussions, chœurs | Martin Gamet, basse électronique, percussions, chœurs | Johan Dalgaard, clavier, piano, chœurs

 

Uni-T Production

Revue de presse

  •  

    « Des rythmes terriens, de transe, de terre qui tremble, parfois empruntés à des musiques traditionnelles d’ici ou d’ailleurs (d’Afrique, d’Europe). Une polyphonie lyrique et soul en même temps de voix vives qui s’entrelacent, soufflent, virevoltent, rebondissent, dansent et jouent avec les mots de Camille. Elle n’a jamais aussi bien chanté qu’ici, goûtant, sculptant, jonglant ou habillant les mots et les phrases avec sa voix, comme si les dire était plus riche que les écrire. »
     

    Stéphane Deschamps, Les InRocKs

  • « Camille trace mieux que jamais une voie singulière, sans oublier d’écrire des chansons à hauteur de femme. Les pieds foulant le sol en cadence, quand les yeux (et sa voix haute) sont tournés vers le ciel. »

    Stéphane Davet, Le Monde

Vos avis

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

* champs obligatoires