Séances

mardi 08 janvier 2019 - 20h30
mercredi 09 janvier 2019 - 20h30
© photo Laurent Philippe© photo Laurent Philippe© photo Laurent Philippe© photo Karo Cottier© photo Laurent Philippe© photo Karo Cottier© photo Karo Cottier© photo Gilles Aguilar© photo Gilles Aguilar© photo Gilles Aguilar© photo Laurent Philippe© photo Laurent Philippe
KÄFIG | VERTIKAL

Localiser la salle
  • Accueil
  •  > saison 18-19
  •  > CCN DE CRÉTEIL ET DU VAL-DE-MARNE – COMPAGNIE KÄFIG – DIRECTION MOURAD MERZOUKI

CCN DE CRÉTEIL ET DU VAL-DE-MARNE – COMPAGNIE KÄFIG – DIRECTION MOURAD MERZOUKI

Vertikal

 

On se souvient de Correria Agwa ou plus récemment de Pixel. Les spectacles de Mourad Merzouki, figure emblématique du mouvement hip-hop, accueillis à plusieurs reprises par la Scène nationale, ont en commun de marquer nos mémoires par la singularité de leurs formes, situées au carrefour de multiples disciplines. La Scène nationale coproduit cette nouvelle création qui ouvre l’exploration d’un espace inattendu, celui de la verticalité.

Par un dispositif inédit propre à la danse verticale, Mourad Merzouki redessine la gestuelle hip-hop. Il confronte dix danseurs virtuoses à un environnement où le mouvement se joue de la gravité. Dans cette nouvelle « surface » de danse, tout semble possible, la chute comme l’élévation.

Vertikal invente des sensations inconnues d’une poésie infinie. Dans un mélange de force et de grâce charnelle, dans les airs, les danseurs ne dansent pas… ils volent !

 

Mourad Merzouki, direction artistique, chorégraphie

avec
Francisca Alvarez, Rémi Autechaud, Kader Belmoktar, Sabri Colin, Nathalie Fauquette, Pauline Journe, Vincent Lafif, Maud Payen, Manon Payet, Teddy Verardo

 

Armand Amar, création musicale | Fabrice Guillot – compagnie Retouramont, mise à disposition d’un espace scénique aérien | Marjorie Hannoteaux, assistante chorégraphie | Yoann Tivoli assisté de Nicolas Faucheux, lumières | Benjamin Lebreton, scénographie | Pascale Robin assistée de Gwendoline Grandjean, costumes | Yves Fauchon, mise en œuvre des agrès | Isabelle Pinon, formation en aérien | Dominique Palabaud, régie lumière | Fabien Lauton, régie son | Jeanne Putelat, régie plateau | Jean Chavallier, rigger

crédits musicaux additionnels : Isabel Sörling, chant | Sarah Nemtanu, violon | Grégoire Korniluk, violoncelle | Julien Carton, piano | Armand Amar, percussions | Anne-Sophie Versnaeyen, alto, orchestrations | Vincent Joinville assisté de Jérémy Gaucher, enregistrement, mixage, création sonore

production : Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne – compagnie Käfig
coproduction : Biennale de la danse de Lyon 2018 | Scène nationale du Sud-Aquitain | Maison des Arts de Créteil
avec le soutien à la création de : Comédie de Valence – Centre dramatique national, Drôme-Ardèche
remerciements à Denis Welkenhuyzen, à l’origine de cette rencontre artistique

Le CCN de Créteil et du Val-de-Marne – Compagnie Käfig – direction Mourad Merzouki est subventionné par le Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), le Conseil départemental du Val-de-Marne et la Ville de Créteil. Il reçoit également le soutien de l’Institut français pour ses tournées internationales.

Le mot des programmateurs

  • « Une fois encore, Mourad Merzouki surprend et enthousiasme ! La SnSA est fière de coproduire sa nouvelle et trentième création. »

Revue de presse

  • « Vertikal fait le pari d’une nouvelle poétique de l’espace où les danseurs évoluent en douceur. Les fondamentaux du hip hop se font plus fluides et ondulent le long de ces filins ou de ces élastiques, trouvent une nouvelle dynamique à l’assaut de grands monolithes qui tiennent lieu de décor et délimitent l’espace du plateau.  [...] Plutôt qu’oiseaux, ses danseurs se font insectes, indifférents aux inclinaisons comme au vide, oubliant la divergence entre la terre et l’air, diluant tout sens d’orientation, vertical ou horizontal, peu importe. [...] Des images fortes, des corps d’où émergent une sensibilité et une sensualité plutôt rares dans le hip hop, forment l’essentiel d’un spectacle d’une surprenante beauté. »

    Agnès Izrine, La Terrasse

Vos avis

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

* champs obligatoires