Séances

mardi 16 octobre 2018 - 20h30
mercredi 17 octobre 2018 - 20h30
vendredi 19 octobre 2018 - 20h30

RESERVER

© photo Jérémy Hugues

Localiser la salle

COMPAGNIE LÉZARDS QUI BOUGENT

Camille
L’art, la beauté ne peut plus me sauver

de François Douan

présenté dans le cadre du cinquantième anniversaire du jumelage Anglet-Ansbach


L’histoire se passe en 1913. Camille, une jeune française, étudiante à Paris, fréquente régulièrement les expositions d’art. Elle y rencontre un jeune allemand, Hans, un peintre venu à Paris se faire un nom. Ils aiment parler de peinture, de poésie, se balader dans la capitale. Alors qu’ils vivent une passion amoureuse, la guerre éclate et leurs destins se séparent. Hans est contraint de retourner à Berlin. Dès lors, les deux amoureux ne cesseront de s’écrire et de s’opposer à la fureur de la guerre, à la force d’un trait, d’une image, d’une peinture, d’un poème.

Coproduite par la Scène nationale, la nouvelle création des Lézards qui bougent conte cette histoire d’amour dans un début de siècle traversé par la folie des hommes, où l’art devient une nécessité absolue quand tout glisse vers les abîmes.

Le récit épistolaire est restitué par deux comédiens qui évoluent dans un dispositif multimédia unique. Fait de création vidéo et sonore, un objet « transmédia en mouvement » livre la correspondance de Camille et de Hans et fait résonner le destin du couple bien au-delà de la Grande Guerre, d’époque en époque, jusqu’à la nôtre. Face à cette installation porteuse d’une mémoire, comment ne pas penser à cette foule d’anonymes qui, après les attentats de Charlie Hebdo et du Bataclan, est allée poser sur les lieux mots et des dessins.

Camille propose une réflexion intemporelle sur l’œuvre d’art comme rempart à l’horreur et à la folie du monde.

 

Kristian Frédric, idée originale, mise en scène, scénographie

avec
Johannes Oliver Hamm, Julie Papin, jeu
Youri Fernandez, artiste visuel

 

Youri Fernandez, Olivier Proulx, création plastique & numérique | Marilène Bastien, création costume | Yannick Anche, création lumière | Hervé Rigaud, création sonore & musicale | Soo Lee, Youri Fernandez, réalisation, post-production du web documentaire et du storytelling

production déléguée : compagnie Lézards qui bougent
coproduction : Ville d’Anglet | Scène nationale du Sud-Aquitain
partenaire – commanditaire : Ville d’Anglet
avec le soutien de : Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques | Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine) | Région Nouvelle-Aquitaine | Dispositif Aquitaine Cultures Connectées | Ville de Bayonne | Ville d’Anglet | Office artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine (programme résidences hors les murs)
soutien à la résidence : Pôle Culturel Évasion, Ambarès-et-Lagrave | Le Pavillon 108, Fumel

www.lezardsquibougent.com
Instagram de la création : @factory64theatreopera

Camille – webdocumentaire : http://www.camille-webdoc.com

Le mot des programmateurs

  • « C’est une belle fidélité qui lie notre Scène nationale à Kristian Frédric et à sa compagnie depuis de nombreuses années (1991). Ses spectacles, toujours marqués du sceau de l’exigence, de la contemporanéité et d’une esthétique personnelle, émeuvent ou déroutent mais questionnent toujours. »

Autour du spectacle

  • Exposition et performance transmédias

    mardi 16 de 14h à 16h,
    mercredi 17 de 10h à 12h,
    jeudi 18 e 14h à 16h
    et vendredi 19 octobre de 10h à 12h
    exposition/performance transmédias autour de Camille, de la compagnie Lézards qui bougent, avec l’artiste vidéaste Youri Fernandez

    Accès libre sans inscription 

Vos avis

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

* champs obligatoires