Séances

vendredi 24 mai 2019 - 20h30

RESERVER

© photo Capucine de Choqueuse© photo Melanie Elbaz© photo Frankie&Nikki© photo Melanie Elbaz© photo Frankie&Nikki© photo Melanie Elbaz© photo Frankie&Nikki© photo Melanie Elbaz


OLIVIER MARGUERIT & THOUSAND

Nouveau programme

En coréalisation avec Atabal Biarritz  

 

La Scène nationale et Atabal Biarritz s’associent pour vous proposer une soirée aux confins de la pop et du folk. Sur scène, une musique qui parle au cœur, avec deux formations à (re)découvrir sans tarder : Olivier Marguerit alias O pour la sortie de son nouvel album, et Thousand avec Le Tunnel végétal. Un concert rare pour les oreilles curieuses !

Pour qui aime la musique pop française, il devient difficile de ne pas connaître Olivier Marguerit. Pourtant, s’il a choisi la lettre O comme nom de scène, c'est bien pour avancer en solo, un peu planqué. Malgré tout, ses chansons le déshabillent et O est devenu en quelques années l’une des figures incontournables de cette scène underground. Multi-instrumentiste, sa connaissance intime de chaque instrument lui permet d’inventer des orchestrations précises et fougueuses. Après la présentation de son premier disque la saison dernière à Anglet, Olivier Marguerit présentera un deuxième album d’une grande sensibilité, À Terre !, sorti au début de l’année 2019.

Trois ans après son album éponyme, Thousand, alias Stéphane Milochevitch, revient avec une musique au plus près de l’âme et des textes singuliers chantés en français. Le Tunnel végétal, son dernier disque, est peuplé de figures hétéroclites et d’influences littéraires et cinématographiques. « Je n’arrive pas à me passionner pour le music business : ce qui nourrit vraiment ma musique, c’est le dessin, la broderie ou les tapis berbères » explique l’artiste. Sur scène, on retrouvera à ses côtés Olivier Marguerit à la basse et Emma Broughton aux chœurs. Le renouveau de la chanson française est là. Sans hésiter.

 

 

Changement de programme suite à la programmation d'Olivier Marguerit en remplacement de Raoul Vignal.

Le mot des programmateurs

  • « Reflet de notre société, la création artistique révèle la nécessité d’un retour aux sources et à l’essentiel. Les préceptes qui définissent Talitres n’y dérogent pas. En voici quelques-uns : “Souviens-toi que ton premier organe auditif est le cœur. Va voir ailleurs. Quand l’industrie musicale ressemble à une course aux petits oignons cultive ton jardin.” »

Vos avis

Soyez le premier à donner votre avis

Donnez votre avis

* champs obligatoires