5ème Scène

Absurdités protéiformes

« Absurdités protéiformes » est un temps fort consacré à l’humour absurde comme outil d’interrogation et de compréhension joyeuse du monde.

Nos « maisons de (la) culture » sont en effet trop souvent perçues comme des temples de la gravité et du sérieux, comme s’il n’était plus envisageable de faire nôtre la perspective du gai savoir rabelaisien, qui n’a pourtant rien de trivial. Ce focus est envisagé non pas sous l’angle du divertissement mais dans la perspective d’un regard décalé sur la réalité, qui souvent aborde les questions fondamentales, philosophiques ou métaphysiques d’une façon plus pertinente que bien des approches artistiques « sérieuses ». Précisément parce que ce décalage, cette façon singulière d’envisager le monde, crée une distance qui incite le spectateur à la réflexion. En cela l’humour absurde rejoint la poésie.

L’absurde est un moyen de faire de la vraie philosophie avec une légèreté de ton que l’on peut trouver autant dans des formes théâtrales que dans les arts de la rue ou dans la chanson humoristique voire dans certains spectacles chorégraphiques.

C’est le comédien Jérôme Rouger qui sera le fil rouge de la première édition qui se tiendra du 17 au 27 mars 2020. Il présentera deux de ses spectacles : Plaire, abécédaire de la séduction, et la conférence Pourquoi les poules préfèrent être élevées en batterie. Il interviendra régulièrement tout au long de l’édition, à la fois pour prodiguer quelques bons conseils aux spectateurs, mais aussi en tant qu’animateur - présentateur du Masque et la brume…

Seront aussi proposés le Concours européen de la chanson philosophique (de Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre), parodie philosophicomique du concours Eurovision de la chanson, Déstructuré, spectacle de chanson humoristique par le chanteur Wally, à qui l’on doit le titre du temps fort « Absurdités protéiformes », et Dan Då Dan Dog, pièce de l’auteur suédois Rasmus Lindberg mise en scène par Pascale Danièle-Lacombe, du Théâtre du Rivage.

Et n’oubliez pas de venir assister à l’enregistrement en public de l’émission de critique théâtrale et musicale Le Masque et la brume, dans le cadre de la web radio de la Scène nationale, qui permettra aux regards et aux esprits critiques de s’exercer de façon originale !