3 annonciations

Pascal Rambert

3 annonciations

Pascal Rambert

“annuncio che il nero non è il nero.”

Quelles annonciations pour aujourd’hui ? En s’inspirant de la peinture vénitienne, le metteur en scène et auteur Pascal Rambert traverse les siècles dans un spectacle à la scénographie fascinante porté par trois comédiennes exceptionnelles. Il nous fait entrer par sa poésie dans trois séquences où la parole se déploie hors du temps.

L’ange Gabriel s’adresse à la Vierge pour lui dire la naissance d’un enfant divin… Cette scène si souvent représentée dans la peinture du Quattrocento, l’artiste polymorphe Pascal Rambert a décidé de lui donner de nouvelles perspectives en l’actualisant et en jouant des temporalités. Trois comédiennes de trois nationalités différentes se succèdent pour nous emporter dans des paysages où se jouent le destin de l’Humanité comme la vie de femmes, au sein des événements les plus funestes. D’un tableau vénitien (Sylvia Costa) et la Semaine sainte en Espagne (Itsaso Arana) jusqu’à la vision d’un futur aussi proche qu’inquiétant (Audrey Bonnet), 3 annonciations, dans un espace conçu en collaboration avec Yves Godin, nous emporte au cœur des catastrophes humanitaires et écologiques et fait de nous les dépositaires d’une parole dont la profonde humanité bouleverse. Il confirme aux côtés de Sœurs, également accueilli cette saison, l’importance d’une écriture scénique et littéraire à la renommée internationale. ●

Présenté en français, italien, espagnol, surtitré en français

Le spectacle se déroule dans le noir intégral

Texte, mise en scène : Pascal Rambert — Avec : Audrey Bonnet (français), Silvia Costa (italien), Itsaso Arana (espagnol) en alternance avec Barbara Lennie — Espace : Pascal Rambert, Yves Godin — Lumières : Yves Godin — Costumes : Anaïs Romand — Musique : Alexandre Meyer — Collaboratrice artistique : Pauline Roussille — Traduction espagnole : Coto Adánez del Hoyo — Traduction italienne : Chiara Elefante — Surtitrage : Alessandra Calabi — Régie générale : Alessandra Calabi — Régie lumières : Thierry Morin — Régie plateau :  Antoine Giraud — Régie son : Chloé Levoy— Régie plateau : Antoine Giraud— Habilleuse : Marion Régnier, Marine Baney — Direction de production : Pauline Roussille — Administration de production : Juliette Malot — Coordination, logistique : Sabine Aznar — Création : septembre 2020, Théâtre national de Bretagne, Rennes

Production déléguée : structure production
Coproduction : TNB - Théâtre National de Bretagne à Rennes, Scène nationale du Sud-Aquitain, Théâtre des Bouffes du Nord

mar. 17.05.22 > 20h
mer. 18.05.22 > 20h

Anglet > théatre Quintaou – grande salle

Théâtre
Durée : 1h30

Avertissement : Pour des choix artistiques, le spectacle se déroule dans le noir intégral. (salle et scène)

Tarifs

  • Enfant & adhérent 15-25 ans : 10 €
  • Adhérent réduit : 14 €
  • Adhérent classique : 18 €
  • Tarif plein : 26 €
Placement numéroté

Spectacle accessible au pass complicité

La presse en parle

"Pascal Rambert donne naissance à un triptyque prophétique, magnétique et exigeant. S’y entrelacent et s’y confondent les maux des femmes et du monde, dans une veine esthétique d’inspiration castellucienne."

Vincent Bouquet, www.sceneweb.fr