CE PAYS QUI NOUS ÉTAIT DESTINÉ

Vincent Menjou-Cortès

Salut Martine

CE PAYS QUI NOUS ÉTAIT DESTINÉ

Vincent Menjou-Cortès

Salut Martine

d'Aurore Paris

Ils ont 44 ans. Ils furent ensemble. Ne le sont plus. Anna et Louis se retrouvent sur une île perdue. Ce pays qui nous était destiné, écrit par Aurore Paris, est la nouvelle création du metteur en scène et acteur Vincent Menjou-Cortès. Face à une femme partie sans explication, mais qui avait ses raisons, l’homme éprouve un ressentiment que leur isolement loin de tout ne peut qu’enflammer. Devenue une star, la femme a choisi de terminer sa vie dans cet endroit isolé. Elle demande à l’homme d’écrire ses mémoires… Portée par deux comédiens remarquables, cette pièce sur le couple s’inscrit dans un héritage cinématographique avec une écriture implacable.

mer. 12 + jeu. 13 + ven. 14.03.25 > 20h
Anglet > Théâtre Quintaou (petite salle)

Théâtre
Durée : 1h20

Tarifs

  • Enfant & adhérent 15-25 ans : 10 €
  • Adhérent réduit : 12 €
  • Adhérent classique : 14 €
  • Tarif plein : 20 €
Placement libre

Texte : Aurore Paris / Mise en scène : Vincent Menjou-Cortès / Avec : Vanessa Fonte & Vincent Menjou-Cortès

Création : 12 mars 2025 – Scène nationale du Sud-Aquitain

Passionné par le cinéma-vérité de Cassavetes, Pialat, Kechiche ou Bergman pour ne citer qu'eux, je réalise des films depuis plusieurs années. Tous mes films sont écrits à partir d'improvisation avec les acteurs et les actrices. Je crois depuis que j'ai commencé à réaliser des films qu'il me serait difficile d'aborder au théâtre cette vérité qui est mon obsession au cinéma. Avec Ce pays qui nous était destiné j'ai découvert le texte idéal pour tenter d'aborder cette vérité au théâtre. Cette quête de l'instant présent, du ici-et-maintenant. Tous mes films traitent du couple et de notre difficulté à aimer ou être aimé. Avec la pièce d'Aurore Paris je peux réaliser mon rêve : mettre en scène en direct devant les spectateurs un long règlement de compte entre un homme et une femme. La raison de leur règlement de compte ? Tous les deux ont essayé d'épanouir leur amour, en vain. Pour cette mise en scène mes références sont toutes cinématographiques : Mariage Story de Noah Baumbach, Les noces rebelles de Sam Mendes, Une femme sous influence de John Cassavetes, Scènes de la vie conjugale de Ingmar Bergman, The ballad of Genesis and Lady Jaye de Marie Losier. Avec Ce pays qui nous était destiné je veux continuer ma recherche sur la place du spectateur au théâtre. J'imagine une mise en scène "vérité" frontale, proche des spectateurs. Mon défi est de leur provoquer l'émotion que j'ai ressentie à la lecture de la pièce.