TOUT ÇA TOUT ÇA

Texte : Gwendoline Soublin / Mise en scène : Thomas Resendes

Les Productions Merlin

TOUT ÇA TOUT ÇA

Texte : Gwendoline Soublin / Mise en scène : Thomas Resendes

Les Productions Merlin

C'est l’été. Ehsan, douze ans, décide de disparaître. Un petit mot posé sur son lit dit qu’il en a marre de ce monde où la banquise fond, où les ours blancs vivent dans les hypermarchés et où les terroristes mitraillent. Il s’en va. Sa petite sœur Chalipa, Samantha la babysitter et deux alliés, Nelson et Salvador, partent à sa recherche. À travers le regard de ces quatre enfants, cette comédie écologique nous invite à voir et à rêver le monde autrement, nourrissant l’espoir, l’optimisme, l’action et la force du collectif.

mar. 26 + mer. 27 + jeu. 28.11.24 > 20h
Anglet > Théâtre Quintaou (petite salle)

Théâtre
dès 10 ans
Durée : ≈ 1h

Tarifs

  • Enfant & adhérent 15-25 ans : 10 €
  • Adhérent réduit : 12 €
  • Adhérent classique : 14 €
  • Tarif plein : 20 €
Placement libre

Texte : Gwendoline Soublin / Avec : Kadir Ersoy, Olenka Ilunga, Erwann Mozet, Manon Raffaelli  / Mise en scène : Thomas Resendes / Collaboration artistique : Anne Théron / Création lumière et vidéo : Mickaël Varaniac-Quard / Scénographie, accessoires et costumes : Barbara Kraft / Création sonore : Kadir Ersoy / Conseil en bruitage : Éléonore Mallo / Régie générale : Mickaël Varaniac-Quard 

Production : Les Productions Merlin
Coproduction : L’Agora salle de Lacaze / Théâtre Saint Louis à Pau / L’Empreinte, Scène nationale Brive-Tulle / Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin / OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national
La compagnie Les Productions Merlin est conventionnée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine – Ministère de la Culture

« Tout ça Tout ça est un texte que j’ai voulu très joyeux, parfois grave mais surtout plein d’espoir. La force du collectif est celle qui permet d’avancer et de lutter contre ce qui désenchante. À l’image du personnage d’Ehsan, j’ai souhaité écrire ce texte avec l’énergie de mes inquiétudes – parce que le monde, oui, est souvent désespérant mais pas foutu, non, pas encore foutu, tant qu’on veut bien croire en l’action et qu’on se permet de bien croire à l’action et qu’on se permet de rêver grand. » Gwendoline Soublin