VALSE AVEC W...

Marc Lacourt

MA compagnie

VALSE AVEC W...

Marc Lacourt

MA compagnie

VALSE AVEC WRONDISTILBLEGRETRALBORILATAUSGAVESOSNOSELCHESSOU
Le chorégraphe et danseur Marc Lacourt convie les jeunes spectateurs à un voyage extraordinaire. Dans un joyeux bric-à-brac d’idées et d’objets du quotidien, cinq interprètes munis d’un canapé, d’un frigo et de quelques casseroles, bricolent des histoires peuplées de monstres grimaçants et autres personnages mythiques. Ils construisent et déconstruisent le monde, comme pour nous apprendre à mieux y vivre ensemble. Dans ce joyeux chaos narratif, en interaction avec les enfants, Marc Lacourt fait valser les corps, les objets et s’amuse de tout, même des peurs !

mer. 26.03.25 > 20h
Anglet > Théâtre Quintaou (grande salle)

Danse
dès 6 ans
Durée : 50 min

Tarifs

  • Enfant & adhérent 15-25 ans : 10 €
  • Adhérent réduit : 12 €
  • Adhérent classique : 14 €
  • Tarif plein : 20 €
Places numérotées

En coréalisation avec l'Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine

Avec le soutien de Zéphyr Plateforme jeunesse en Nouvelle-Aquitaine

La presse en parle

Mû·e·s par une communicative envie de s’amuser, et munis d’un canapé, d’un frigo et de quelques casseroles, six interprètes bricolent devant nos yeux une foule d’histoires où l’on croise un Chaperon rouge égaré et un homme qui vole tout le temps, une galerie de personnages mythiques, et beaucoup de monstres pour construire et dé-construire le monde.

-, Sceneweb

Chorégraphe: Marc Lacourt / Interprètes : Laurianne Douchin, Laurent Falguieras, Marc Lacourt, Pauline Valentin, Samuel Dutertre / Régie : Régis Raimbault

Marc LACOURT est artiste associé à L’éCHANGEUR CDCN Hauts de France ( 2022-2024) et au Théâtre de l’Hôtel de Ville de St BARTHELEMY d’ANJOU (2022-2024). Ma compagnie est hébergée à la Manufacture CDCN Bordeaux-La Rochelle. La compagnie MA est subventionnée par Ministère de la Culture – Drac Nouvelle-Aquitaine, Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine, Ville de Bordeaux.

Plusieurs envies infusent au départ de cette nouvelle création. J’ai tout de suite eu en tête la figure du monstre, celui qui nous fait peur, qui ne nous ressemble pas, qui est si différent qu’il nous effraie et nous angoisse. Dans la pièce, je vais jouer autour de ces peurs, c’est-à-dire se faire peur ensemble, mais aussi engager le dialogue. Cette figure permet aussi d’explorer l’extraordinaire, l’impensable. Alors, avec l’aide des monstres, comment construire et déconstruire le monde? Le monstre, c’est aussi la confrontation à la normalité, à l’autre. Cette pièce aborde cette question de la différence, nous confronte à savoir l’accepter. Je matérialise cette altérité par les costumes : cinq danseurs seront habillés en sweat orange, et un seul sera en bleu.