Camélia Jordana

facile x fragile tour

Camélia Jordana

facile x fragile tour

Entre pop entraînante et chansons douces, Camélia Jordana chante son nouvel album avec sa voix unique et son émouvante présence… Pour le plus grand bonheur de tous !

Facile x fragile, son double album récemment paru, a consacré une fois de plus Camélia Jordana. À 29 ans, l’artiste enchaîne les succès sur le grand écran et au théâtre comme comédienne, tout en remportant de nombreuses récompenses discographiques ! Elle revient sur scène pour le plus grand bonheur de tous, avec sa voix unique et son émouvante présence.

Reconnue pour la diversité de ses talents, Camélia Jordana n’est jamais là où on l’attend. Tantôt actrice césarisée, tantôt comédienne au théâtre (à venir voir cette saison dans Andando, Lorca 1936, mis en scène par Daniel San Pedro), Camélia Jordana a d’abord eu rendez-vous avec le succès comme chanteuse hors pair, douée d’un grain de voix capable d’émouvoir par les chansons les plus enjouées – engagées aussi – en susurrant des mots, tant sa diction est précise et touchante. Son nouvel album confirme cette alliance de morceaux pop entraînants et de chansons douces, aux paroles qui parlent autant de sa vie de femme au quotidien que de thématiques essentielles où triomphe son sens du féminisme et de l’indépendance. Populaire et affirmée, inventive et plurielle, Camélia Jordana chante un monde qui refuse d’être désenchanté et redonne de la vie à la chanson française.

Avec : Camélia Jordana
& Audrey Henry, claviers — Frederic Jean, batterie — Sylvain Daniel, basse — Mathilda Haynes, Guitare — Natascha Rogers, percussions

jeu. 04.11.21 > 20h

Boucau > Apollo

Musique

Tarifs

  • Enfant & adhérent 15-25 ans : 10 €
  • Adhérent réduit : 16 €
  • Adhérent classique : 24 €
  • Tarif plein : 32 €
Placement numéroté

La presse en parle

Le single Facile est devenu la chanson la plus jouée sur les radios françaises en 2020 et se retrouve nommé aux Victoires de la musique. Tandis que son autrice dénonce le manque de parité de l'institution et son entre-soi masculin. C'est tout l'art de Camélia Jordana : l'ouvrir grand, quitte à "cliver", comme on dit, mais toucher artistiquement le plus grand nombre.

Mathilde Serrell, France Inter