Gernika

Martin Harriague & Collectif Bilaka

Gernika

Martin Harriague & Collectif Bilaka

Quelle mémoire du bombardement de Guernica aujourd’hui ? Le jeune collectif Bilaka commémore ce drame avec la création d’une chorégraphie du talentueux Martin Harriague. Sur une musique jouée en live, entre tradition et modernité, présent et passé, Gernika réunit danseurs et musiciens basques pour donner une nouvelle vision de cet épisode marquant de l’histoire du Pays Basque, qui résonne encore tristement à notre époque. 

La destruction acharnée de Guernica en 1937 par le régime franquiste, a fait entrer le nom de cette ville basque espagnole dans une regrettable modernité. Elle incarne désormais le massacre militaire de civils innocents, phénomène qui n’a cessé de se poursuivre du siècle précédent à aujourd’hui. Si le chorégraphe Martin Harriague, né à Bayonne, ne dissimule pas dans sa pièce un hommage à la toile éponyme de Picasso, il crée avec Gernika une tout autre matière artistique. Il emmène surtout les cinq danseurs de la compagnie Bilaka vers une exigence physique impressionnante, en liant les pas et figures propres à la danse traditionnelle basque à la modernité de son écriture. Pour cette création, Martin Harriague a collaboré avec les deux musiciens de la compagnie Bilaka, Xabi Etcheverry et Patxi Amulet, et l’artiste de l’ensemble 0 Stéphane Garin, pour une musique d’esprit répétitif dont le rythme emporte le spectateur vers des paysages émotionnels d’une grande intensité. Le chorégraphe nous surprend en imposant le désir d’un sourire au sein de la tragédie, afin de nous inviter à croire en l’homme et la paix.


Zer oroimen dugu gaur egun Gernikako bonbardaketaz? Bilaka kolektibo gazteak drama haren oroitzarrezko omenaldia egiten du, Martin Harriague koreografo talentutsuarekin. Gernika ikuskizunak euskal dantzari eta musikariak biltzen ditu. Hala, tradizioaren eta modernitatearen edo iraganaren eta orainaren arteko zubiak osatzen ditu. Euskal Herriaren historia markatu duen gertakari hura beste ikuspegi batetik lantzen du. 

Erregimen frankistak 1937an Gernika suntsitu zuelarik, Bizkaiko hiri honen izena modernitate damugarri batean sartu zen. Orduz geroztik, zibil errugabeen masakre militarra irudikatzen du; gero, fenomeno hura munduan zehar behin eta berriz errepikatu zen, XIX. mendetik gaur arte.

Baionan sortu den Martin Harriague koreografoak ez dio bereziki Picassoren Gernika margolanari omenaldirik egiten; ikuskizun honen bidez, beste adierazpen artistiko bat sortzen du. Bilaka konpainiako bost dantzariak balentria fisiko harrigarri bat egitera akuilatzen ditu, euskal dantza tradizionalaren urratsak eta figurak bere idazkera modernoarekin uztartuz. Martin Harriague Bilaka konpainiako Xabi Etxeberri eta Patxi Amulet bi musikariekin eta l’ensemble 0 taldeko Stéphane Garinekin elkarlanean ari izan da, ikuskizunaren musika errepikakorra sortzeko. Musika horren erritmoak bizitasun handiko emozioetan murgilduko du ikuslea. Azkenik, koreografoak ustekabean harrapatuko gaitu, tragediaren erdian irriño bat egin nahiz gizadian eta bakean sinestera akuilatzen gaituelako.

Chorégraphie, mise en scène, dramaturgie, scénographie, lumières / Koreografia, taula zuzendaritza, dramaturgia, esznografia, argiak : Martin Harriague 
Composition des musiques / Musikaren konposizioa : Xabi Etcheverry, avec Patxi Amulet et Stéphane Garin-ekin 

Avec
Danse / dantza : Arthur Barat, Zibel Damestoy, Ioritz Galarraga, Oihan Indart, Aimar Odriozola
Accordéon, clavier, chant, harmonium indien / eskusoinua, teklatuak, kantua, indiar harmoniuma : Patxi Amulet
Violon, alto, guitare, tambourin à cordes / arrabita, gitarra, altoa, harizko panderoa : Xabi Etcheverry
Percussions / perkusioak : Stéphane Garin
Bertsu : Odei Barroso
Voix radio / Irratiko ahotsa : Oier Plaza Gartzia
Costumes / jantziak : Martin Harriague, Vanessa Ohl — Réalisation costumes / jantzien gauzatzea : Vanessa Ohl — Réalisation décor et accessoires / Leku irudikapenaren eta puxken gauzatzea :  Annie Onchalo, Frédéric Vadé, Gilles Muller

Création / Sorkuntza : janvier 2022-ko urtarrila Scène nationale du Sud-Aquitain

Production déléguée / eskuordetutako produkzioa : Scène nationale du Sud-Aquitain 
Avec le soutien de / Sustengua : OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine / Ministère de la Culture – DRAC Nouvelle-Aquitaine
Coproduction / Koprodukzioa :Centre chorégraphique national Malandain Ballet Biarritz - Pôle Chorégraphique Territorial | Le Parvis - Scène nationale Tarbes Pyrénées | Théâtre des Quatre Saisons – Scène conventionnée de Gradignan

Bilaka est soutenu par / Bilakak sustenguak jasotzen ditu partaide horien partez : l’Agglomération Pays Basque, la Ville de Bayonne, la Scène nationale du Sud-Aquitain, le Centre chorégraphique national Malandain Ballet Biarritz, l’Institut culturel basque, le Gouvernement Basque, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département des Pyrénées- Atlantiques

jeu. 16.02.23 > 20h
ven. 17.02.23 > 20h

Bayonne > Théâtre Michel Portal

Danse
Durée : 1h10

Tarifs

  • Enfant & adhérent 15-25 ans : 10 €
  • Adhérent réduit : 12 €
  • Adhérent classique : 14 €
  • Tarif plein : 20 €
Placement numéroté

La presse en parle

« Entremêlant danse contemporaine et fandago, s’accordant aux sons des percussions, aux chants basques joués en direct, Martin Harriague dépasse la simple partition chorégraphique pour mettre en scène de vrais tableaux vivants. [...] C’est debout que la salle salue les artistes. Et c’est clairement mérité tant ils vont vibrer nos âmes patriotiques et pacificatrices ! »

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore, L'œil d'Olivier