Lascaux

Gaëlle Bourges

association Os

Lascaux

Gaëlle Bourges

association Os

Si Revoir Lascaux est destiné aux enfants, la pièce de Gaëlle Bourges, intitulée Lascaux, ne l’est pas ! Le spectateur n’en est pas moins émerveillé par la capacité de la chorégraphe à raconter la découverte de la grotte préhistorique et méditer, dans cet espace d’une étonnante dimension érotique, sur l’art pariétal.

1940. Quatre adolescents découvrent dans le Périgord noir, du côté de Montignac, la grotte de Lascaux. Ils y descendent munis de pioches et de lampes-torches, avant de confier leur aventure à leur instituteur. Croisant pensées objectives et digressions délirantes en voix-off, Gaëlle Bourges propose un voyage-récit, dansé et chanté, entre un Lascaux imaginaire (seuls des sites « reproduits » sont visibles aujourd’hui) et une cave-théâtre érotique. Parmi ces peintures rupestres de cerfs, vaches ou chevaux, quelque chose vient en effet troubler ce foisonnant bestiaire : une figure masculine affublée d’un masque d’oiseau, sexe érigé face à un bison éventré qui paraît le charger… Avec trois autres performeur.se.s, l’artiste nous fait déambuler dans ce lieu sombre recouvert de vie animale, et nous interroge entre puissance de la fiction et lectures d’œuvres savantes, apparitions de vierges et philosophie de l’art selon Georges Bataille.

Conception : Gaëlle Bourges / Danse, maniement des images, chant : Gaëlle Bourges, Matthias Bardoula, Abigail Fowler, Stéphane Monteiro / Récit : Gaëlle Bourges (avec des extraits : voir bibliographie & filmographie ci-dessous) / Musique, régie générale, son : Stéphane Monteiro a.k.a XtroniK / Lumière, régie lumière : Abigail Fowler / Fabrication de la grotte, des objets et des masques : Gaëlle Bourges, Arnaud de la Celle, Abigail Fowler, Stéphane Monteiro / Conception des masques : Wintercroft / Couture de la grotte : Cédrick Debeuf, assisté de Haruka Nagaï et Lucile Brault / Administration : Marie Collombelle / Production, diffusion : Camille Balaudé

Bibliographie :
Qu’est-ce que le contemporain, de Giorgio Agamben (Rivages poche, 2008) / Bataille à Lascaux, de Daniel Fabre (L’Echoppe, 2014) / Petit guide de la préhistoire, de Jacques Pernaud-Orliac (Points Sciences, 2015) / Lascaux : Le geste, l'espace et le temps, de Norbert Aujoulat (Broché, 2013) / Les chamanes de la préhistoire, de Jean Clottes et David Lewis Williams (Points Histoire, 2015) / Lascaux ou la naissance de l’art, Georges Bataille (in Œuvres Complètes, NRF Gallimard, 2010) / Elégie inachevée, de Rainer Maria Rilke (inElégies de Duino, NRF Poésie/Gallimard, 2013, traduction / Jean-Pierre Lefebvre et Maurice Regnaut) / Les larmes d’Eros, Georges Bataille (Pauvert, 1997) / Lascaux et la guerre - Une galerie de portraits, par Brigitte et Gilles Delluc (Bulletin de la Société historique et archéologique du Périgord, 2010, 2) / La passion selon Carol Rama, catalogue de l’exposition, texte de Paul B. Preciado (Paris Musées, 2015) / Une sérénité crispée René Char (NRF, 1951)
Filmographie :
Lascaux, préhistoire de l’art d’Alain Jaubert, collection Palettes, 1995 / Lascaux - Un nouveau regard, film documentaire de Jacques Willemont, 2008 / Delivrance, de John Boorman, 1972 / La Grotte des rêves perdus, de Werner Herzog, 2011 
Musique, régie générale, son : Stéphane Monteiro a.k.a XtroniK / Lumière, régie lumière : Abigail Fowler / Fabrication de la grotte, des objets et des masques : Gaëlle Bourges, Arnaud de la Celle, Abigail Fowler et Stéphane Monteiro / Conception des masques : Wintercroft / Couture de la grotte : Cédrick Debeuf, assisté de Haruka Nagaï et Lucile Brault

Production : association Os
Coproduction : Le Vivat, scène conventionnée art et création (Armentières) / La Ménagerie de Verre / L’échangeur - CDCN Hauts-de-France
Avec le soutien de : la Ménagerie de Verre dans le cadre de Studiolab et de la DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie
Remerciements à : Alice Roland pour les rêves, Christian Vidal pour les grottes, Marianne Chargois pour l’ithyphallique, Agnès Butet pour les premiers clichés, Marc Blanchet pour les livres anciens sur Lascaux.
Création : Festival « les Inaccoutumés », Ménagerie de Verre, Paris, 1, 2 et 3 décembre 2015
L’association Os est soutenue par le Ministère de la Culture – DRAC Île-de-France , au titre de l’aide au conventionnement ; et par la Région Île-de-France, au titre de l’aide à la permanence artistique et culturelle.
Gaëlle Bourges est artiste associée au Théâtre de la Ville de Paris depuis 2018 ; artiste associée à L’échangeur - CDCN Hauts-de-France de 2019 à 2021 ; et artiste compagnon à la Maison de la Culture d’Amiens depuis 2019.

ven. 09.12.22 > 20h

Bayonne > Théâtre Michel Portal

Les Indisciplinés
conseillé à partir de 16 ans
Durée : 45 min

Tarifs

  • Enfant & adhérent 15-25 ans : 10 €
  • Adhérent réduit : 12 €
  • Adhérent classique : 14 €
  • Tarif plein : 20 €
Places numérotées

Avec le soutien de l'Onda - Office national de diffusion artistique

La presse en parle

« Il suffit de peu à la chorégraphe Gaëlle Bourges pour mettre en scène des fresques épatantes. [...] A mon seul désir, succès du Festival d'Avignon, d'après la tapisserie La Dame à la licorne, se posait sobrement sur un rideau rouge garni de quelques fleurs. Et c'était somptueux. Son nouveau pari, Lascaux, file la chair de poule. [...] Une rêverie dans les zones profondes de l'imaginaire. »

Rosita Boisseau, M Le Magazine du Monde